Construction & Immobilier

Accueil >

 

Les enjeux du secteur

 

Toutes les parties prenantes, privées et publiques, de la filière construction & immobilier sont aujourd’hui confrontées à cinq défis :

  • offrir, à prix abordable, des lieux de vie et de travail et des équipements collectifs adaptés à l’évolution des besoins de la société ;
  • faire face au vieillissement démographique des habitants et des usagers, mais aussi des salariés de la filière ;
  • réduire la dépendance de la filière et de ses marchés vis-à-vis des financements publics ;
  • réduire les consommations d’énergie fossile des ouvrages bâtis et de leur processus de production ;
  • saisir les opportunités offertes par la croissance rapide des marchés de la construction dans les pays émergents.

Faute d’une compréhension et d’une anticipation correctes de l’évolution des besoins, la filière construction & immobilier est souvent confrontée à des phénomènes de pénurie ou de surproduction. Ceux-ci se traduisent à certaines périodes ou dans certaines localisations par des hausses insoutenables de prix, ou à l’inverse par des surcapacités qui engloutissent inutilement les financements publics et privés, déséquilibrent les marchés et détruisent des emplois. L’anticipation des besoins ne doit pas seulement être quantitative et par grandes masses, mais aussi qualitative et très finement segmentée, par produits et par zones géographiques, qu’il s’agisse de l’habitat, de l’immobilier d’entreprise ou des équipements collectifs. Et cette anticipation doit intégrer les effets sur la demande des contraintes économiques et financières, des évolutions sociodémographiques, et de l’innovation technologique. 

Parmi les facteurs sociodémographiques à prendre en compte, le vieillissement de la population joue un rôle clé ; il se traduit dès maintenant par une évolution des migrations résidentielles, des stratégies patrimoniales, des attentes et comportements vis-à-vis de l’habitat (confort, sécurité) ; il est potentiellement générateur de nouveaux besoins et de nouveaux marchés, en particulier ceux liés au boom du 4ème âge à partir de 2025 : domotique, adaptation des bâtiments au handicap, EHPAD, etc. Dans le même temps, sous l’impulsion des nouvelles technologies de l’information, les générations montantes ont une vision radicalement différente des relations entre lieux d’habitat, lieux de travail et lieux de loisirs, dont il faut dès maintenant anticiper les conséquences sur l’évolution des marchés du bâtiment et des infrastructures.      

En France et dans d’autres pays d’Europe, dans un contexte de ralentissement de la croissance économique, de creusement des inégalités de revenus, et de non-maîtrise de la hausse des coûts fonciers et immobiliers, l’offre locative privée est devenue souvent trop coûteuse pour la classe moyenne, et l’offre locative sociale ne parvient plus à répondre aux besoins des populations à très faible revenus. Cette situation est un formidable défi pour l’orientation des politiques publiques de l’aménagement et du logement, confrontées aujourd’hui à une obligation de rigueur, et dont la contribution à l’activité du secteur a plutôt été pro-cyclique que contra-cyclique dans le passé récent, rendant difficile l’accumulation de gains productivité au sein de la filière construction.

Par sa contribution potentielle à la baisse des consommations d’énergie fossile, la filière construction et immobilier a un rôle clé à jouer dans réduction des émissions de gaz à effet de serre et du déséquilibre des échanges extérieurs de la France. L’exploration de toutes les pistes ouvertes par les matériaux nouveaux, les énergies renouvelables et les technologies de l’information dans la construction, la rénovation et l’exploitation des bâtiments peut rapidement aboutir à une consommation d’énergie fortement réduite, voire pour partie négative, du parc immobilier. La filière aura aussi sa part dans le développement de technologies de construction moins consommatrices d’énergie grise (recyclage des matériaux, matériaux locaux moins énergivores), de  nouvelles formes urbaines moins consommatrices d’infrastructures, des modes de transport alternatifs à la route, des « smart grids », de la production d’énergies renouvelables, du stockage de l’énergie, etc.

L’explosion démographique des classes moyennes dans les pays émergents ouvre des marchés qui peuvent devenir des relais de croissance pour les entreprises françaises, industriels et majors du BTP, confrontés au ralentissement des marchés européens. Cependant, les conditions de réussite de la pénétration de ces marchés sont, d’une part la compréhension des spécificités de la dynamique démographique, socioculturelle (valeurs et modes de vie), économique et urbaine de chaque pays (ou région), et d’autre part la connaissance de l’organisation de la filière construction locale, de sa compétitivité et de sa capacité à intégrer l’innovation.


Les réponses du BIPE

Analyser et prévoir l’évolution des marchés de la filière construction

Vos besoins :

  • segmenter et quantifier vos marchés par produits, secteurs, clientèles, zones géographiques (évaluation des parts de marché) ;
  • comprendre et anticiper l’évolution des marchés de la construction et de l'immobilier à l’échelle internationale, nationale et/ou régionale (orientation de la stratégie) ;
  • modéliser les mécanismes d’évolution de vos marchés, anticiper les retournements de tendance et évaluer les risques (validation des prévisions budgétaires) ;
  • concevoir et maintenir un système opérationnel de veille des marchés de vos produits et services (pilotage du marketing et de l’action commerciale).

Notre offre :

  • des prévisions sectorielles à un an, trois ans et cinq ans régulièrement actualisées sur plus de 40 indicateurs des marchés de la filière construction en France (logement, bâtiments d’activités, infrastructures, matériaux minéraux de construction) ;
  • des prévisions détaillées à trois ans pour 22 pays européens (Union européenne, Norvège, Suisse, Europe centrale), réalisées par le BIPE avec ses partenaires du réseau EUROCONSTRUCT ;
  • un modèle de prévisions démographiques détaillées (individus et ménages) et segmentées (âge, structure familiale, revenu) dans un découpage géographique de la France en 310 zones : « Migrations Résidentielles 2010-2015-2020 » ;
  • des bases de données économiques, des tableaux de bord et des outils de prévision sur mesure, établis selon la segmentation stratégique ou marketing de chaque entreprise.


Comprendre les comportements des acteurs et évaluer l’efficacité des politiques publiques


Vos besoins :

  • anticiper l’évolution de la demande sociale dans le domaine de l’habitat et du cadre de vie pour établir les priorités d’action des pouvoirs publics ;
  • comprendre les transformations de la filière construction et immobilier et les stratégies professionnelles des acteurs de la filière pour évaluer les enjeux de la politique de régulation ;
  • modéliser ex ante ou ex post l’impact d’une nouvelle mesure économique, réglementaire ou fiscale.


Notre Offre :

  • l'animation de groupes de réflexion prospective, alimentés par des entretiens auprès des professionnels et pouvoirs publics concernés : 
    • analyse des stratégies et transformations en cours/prévisibles au sein d’une profession,
    • typologie des comportements d’acteurs,
    • anticipation des réactions aux initiatives des pouvoirs publics ;
  • des modèles de simulation et de microsiumulation de scénarios alternatifs (économiques, réglementaires, socio-démographiques, technologiques...) sur des échantillons finement segmentés ;
  • des comparaisons internationales (benchmarking) avec l’appui du réseau EUROCONSTRUCT, le BIPE assurant l’emploi d’une méthodologie commune, l’usage de concepts homogènes et la rédaction des synthèses transnationales.


Éclairer les choix stratégiques des entreprises de la filière construction

Vos besoins :

  • mieux segmenter et comprendre l'évolution des comportements de la demande et des prescripteurs de vos produits et services, pour piloter votre stratégie d’offre ;
  • améliorer la connaissance prospective de votre environnement concurrentiel et des facteurs clés de succès sur vos marchés ;
  • évaluer l’opportunité d’une diversification produit ou d’une diversification géographique au regard du potentiel de croissance du marché ;
  • réaliser le diagnostic stratégique nécessaire à l'établissement d'un business plan à trois ou cinq ans.


Notre Offre :

  • analyse prospective des comportements d’achat et de prescription, et des facteurs d’évolution liés au contexte socio-démographique et macroéconomique, à l’intervention des pouvoirs publics, au progrès technologique ;
  • analyse du contexte concurrentiel et de la position de marché d’une entreprise ou d’un métier au sein de la filière construction et immobilier ;
  • évaluation d’un portefeuille d’activités au regard des perspectives de croissance des marchés concernés et de la position concurrentielle de chaque activité ;
  • validation des objectifs de croissance d’un business plan sur un marché national ou international, et repérage des conditions de réussite.


Quelques-uns des clients qui nous ont fait confiance :