Mobilité & Transports

Accueil >

Transports-Mobilité

Depuis une dizaine d’années, les comportements de mobilité changent et le recours à l’automobile décroît de manière régulière sur l’ensemble des marchés de l’Europe de l’Ouest : ce déclin profite aux modes de transports collectifs, aux modes doux (2 roues, marche à pied…) et à de nouveaux services de mobilité partagée. L’identification des facteurs expliquant ce phénomène et les trajectoires prospectives qu’il est possible de construire à partir de cette identification sont au cœur des missions menées par le BIPE.

C’est pourquoi, nous avons mis en place des enquêtes exclusives et des modèles économétriques pour comprendre, anticiper et chiffrer la mobilité des ménages et des entreprises européennes (équipement et usage de l’automobile, des deux-trois roues et des transports en communs) et en déduire des recommandations marketing relative aux ciblages et positionnements de l’offre de mobilité, des transports mais aussi des services, que ces derniers traitent du financement et ou de la diffusion de nouvelles mobilités décarbonées.

La notion de service de mobilités et les attentes des clients des services publics évoluant également de manière significatives, les métiers des acteurs de la mobilité mais aussi leurs modèles économiques sont en pleine mutation. C’est notamment pourquoi le BIPE réalise de plus en plus des missions prospectives RH dans le domaine du transport public.

Quelques exemples de missions récentes dans le domaine du transport public :

  • Mission de prospective RH 2012-2020 pour une entreprise majeure de transport public en Ile-de-France – étude en cours ;
  • Localisation des marchés ventes et après ventes et recommandations d’optimisation des réseaux commerciaux pour des marques automobiles nationale et des importateurs - 2011 et 2012 ;
  • Dynamiques, risques et opportunités sur les marchés de l’après vente automobile – Stratégie d’offre à moyen terme pour un acteur indépendant de l’after market 2012 ;
  • Vision RH 2020 pour une entreprise majeure de transport public – 2011 ;
  • Prospective des transports urbains de marchandises et recommandations de plans produits Véhicules Utilitaires Légers pour un constructeur automobile - 2012 ;
  • Modélisation des impacts de fiscalité environnementale sur le marché Véhicules Utilitaires Légers pour le Ministère de l’écologie - 2012 ;
  • Repositionnement d'un site  – (entreprise majeure de transport public – 2010) ;
  • Évolution du pouvoir d’achat des salariés - (entreprise majeure de transport public – 2010) ;
  • Financement des transports dans un scénario de développement durable – (client public - 2008) ;
  • Financements infrastructures transport public urbain et interurbain - (client public - 2006) ;
  • Financement du système de transport terrestre à l’horizon 2030, (client public - 2005).

Le BIPE conduit depuis 15 ans de nombreuses missions dans le domaine du transport. Notre domaine d’intervention recouvre la grande majorité des activités du transport aérien (aéroports, compagnies aériennes, régulateur, collectivités locales, logisticiens, constructeurs aéronautiques, motoristes, sociétés de handling).

Depuis 2010, le BIPE anime l'Observatoire stratégie et prospective aéronautique et spatial pour la DGA et les régions Aquitaine et Midi-Pyrénées et l'Observatoire des propriétaires des aéroports de province.





 Nos missions et outils

Les missions peuvent être classées en 6 catégories :

  • Prévisions de trafic ;
  • Définition de la stratégie transports et infrastructure d’une Région (tarification, choix du délégataire…) ;
  • Plans de développement d’acteurs du transports ;
  • Évaluation des impacts économiques et sociaux d’une infrastructure de transports ;
  • Identification de restrictions d’exploitation pouvant permettre de réduire les nuisances sonores mais aussi de la pollution atmosphérique ;
  • Analyses prospectives.

Pour réaliser certaines missions, nous avons développé des outils-Modèles propriétaires, tels que « Routes » qui permet de tirer profit de la constitution du réseau aérien des compagnies aériennes, pour déterminer la probabilité d’ouverture ou de fermeture d’une liaison entre n’importe quel couple d’aéroports en Europe.

Ce modèle a été utilisé : 

  • pour un grand aéroport français au cours de négociations tarifaires avec une compagnie aérienne ;
  • au cours de négociations avec des candidats à la délégation de service public de deux aéroports régionaux.

Le processus de décentralisation ayant conduit de nombreuses collectivités à jouer un rôle clé dans l’avenir de certains aéroports secondaires, nos interventions ont pris la forme suivante :

  • une étude stratégique permettant à la collectivité de préciser ses axes de développement ;
  • nous avons mis ensuite en place une mesure des retombées aériennes des lignes développées, de manière indépendante des gestionnaires ;
  • puis nous avons mené les négociations dans le cadre du renouvellement de la DSP ;
  • enfin après avoir défini le cadre de performance du gestionnaire nous sommes en train de mesurer la performance de l’exploitation.


Quelques-uns des clients qui nous ont fait confiance :